Croqueuse de diamant

Tous les matins au petit dej‘ elle se croque un bon gros diamant, personnellement je préfère les croissants, d’ailleurs je n’ai jamais possédé le moindre diamant et heureusement, pour moi les choses qui ont de la valeur ne m’intéressent pas…Je n’arrive pas à comprendre ce qui pousse certaines femmes a tant aimer tous les objets de luxes, ce sont des objets sans vie, des beautés froides,cela ne me parle pas du tout…Par contre les premières primevères, les premiers crocus qui sortent de terre m’émeuvent au plus haut point…

Publicités

Pas facile de savoir a qui on a affaire…

Est-ce un homme ou une femme, parfois je me pose la question, souvent un petit détail peut nous aider, par contre le mystère est total pour certaines personnes, c’est un peu gênant, si l’on est assis côte a côte dans le train, ou dans toutes autres circonstances ou je serais à même de lui adresser la parole…Je me souviens d’avoir été dans une boulangerie de vacances, ou la serveuse,en robe, avait une barbe courte mais drue,j’avais trop peur que les enfants fassent une réflexion, j’ai alors détourné leur attention en leur disant de choisir des bonbons et Ouf! ils n’ont rien vu…

Un rhume terrifiant

Lorsque Marc avait emménagé dans cette maison,elle tenait bien debout, mais hélas au bout de quelques années ce n’était plus le cas, a vrai dire tout le voisinage avait peur qu’elle s’écroule tout d’un coup!  Le gros problème c’est que Marc attrapait souvent de gros rhume…Lorsqu’ils étaient à la maison, les enfants,au moindre signe avant coureur poussaient leur père dehors car ses éternuements étaient épouvantables et très dévastateurs! Mais quand le père demeurait seul à la maison,il n’avait pas la force de sortir, la violence de l’éternuement le clouant sur place…Alors la maison se mettait à trembler,à trembler si fort qu’elle se déformait à chaque fois un peu plus…                        Cette situation exaspérait Marc de plus en plus, il ne savait plus quoi faire…Mais c’est grâce à un de ses fils que l’on pu remédier a son grand malheur;lors d’un pique nique, pour s’amuser, il chatouilla le nez de son père avec une plume, le père explosa aussitôt… C’était tout simple, Marc était allergique et il suffit de changer son oreiller pour vivre tous tranquilles…         Aux dernières nouvelles, la maison tient toujours debout bien qu’un peu de travers,ce qui lui confère un certain charme!éternuement-dessin-animé-banque-dillustrations_csp7916617

De l’autre côté

Monter de plus en plus haut pour voir les choses  différemment, s’imaginer de l’autre côté des nuages,comme en apesanteur.Ne plus du tout penser à ce qui se passe en bas, fermer les yeux, et ne plus rien faire que de sentir notre souffle qui va et vient ,ne serait-ce que dix minutes par jour,  puis lorsque l’on redescend, parce qu’il faut bien redescendre,considérer nos soucis beaucoup plus sereinement; on ne s’énerve pratiquement plus, les critiques que l’on nous fait glissent sur nous comme la pluie sur les plumes d’un canard,on se sent bien…hamac-femme-mensonge-clipart-vecteur_csp36541050

Cruelles tentations…

Ca y est ils ont envahi tous les magasins, impossible de ne pas les voir, ils trônent dans l’entrée couverts d’or et ressemblant à des pierres précieuses bien rangées dans leurs précieuses boîtes, mais qui donc? Les chocolats de Noël; tentateurs, perfides, assassins qui chaque année m’obligent à me balader avec un jean pas fermé jusqu’en haut…Ce matin, j’avoue même avoir craqué pour un ballotin de 200 grammes, en me promettant d’en prendre un seul par jour! tu parles la moitié est déjà partie! Et en janvier je me laisserai encore tente par les soldes…Ah !comme la chair est faible hélas!petit-ballotin-bouchees-chocolats

Hors de question de manger du foie gras…

A chaque fois que je vois un reportage sur le gavage des oies cela me rend malade, je m’imagine à leur place,quelle horreur! C’est comme si quelqu’un nous forçait à manger dix  de hamburger de suite suivit de deux pots de crèmes au beurre, et tout ça sans respirer… Donc, il est hors de question que je serve du foie gras à Noël,des huîtres, coquilles saint- Jacques, fromage et dessert, c’est amplement suffisant…   Je déteste me sentir prête à exploser, c’est pour cela que je compatis d’autant mieux pour ces pauvres oies…il_340x270.752892987_2sor

La voie serait-elle désaffectée?

On en a marre d’attendre, on est bien installées,mais tout de même!                                         De plus les passagers ne nous regardent même plus, les yeux rivés sur leur tablettes, autrefois les petits parisiens nous faisaient coucou par la fenêtre, maintenant ils s’en foutent royalement, n’est-ce pas malheureux tout de même, pourtant ils ne rechignent pas à boire du lait ni à manger des yaourts même s’ils ne savent pas d’ou ça vient, peut-être pensent-ils qu’il existe des rivières de lait ou des noix de coco ,qu’elle ingratitude…vaches-train-dessin-animé-vecteur-eps_csp49589683

Elle ne sent pas le temps passer…

Allons, bouges-toi un peu petite! Tu ne sens même pas que les lierres commencent à grimper sur toi, complètement obnubilée par ton petit écran tu ne vois même pas ce qui se passe autour; s’il fait beau ou s’il pleut,si ton chien attend patiemment auprès de toi avec des yeux implorant, pour faire une promenade. Tu ne sent plus la faim, tu ne sens plus la soif, tu n’imagine même pas que le monde réel a beaucoup plus de choses a t’apprendre que celui-là,allez petite réveille toi!

Quel plaisir de pouvoir dessiner sur son lit

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai remarqué que tous les enfants aimaient bien dessiner sur leur lit, d’ailleurs je faisais la même chose, au grand dam de ma mère qui avait toujours peur des taches…Encore si je ne faisais que dessiner sur mon lit, mais j’y prenait mes goûters en éparpillant des croûtes partout, je le trempais aussi de mes larmes quand j’avais du chagrin; c’était mon refuge, ma petite île perdue dans l’océan de ma chambre toute bleue…ile

Une séance mouvementée

Certaines fois, il faut s’armer de patience pour suivre tranquillement un film au cinéma; certains trouvent indispensable de s’abreuver de popcorns pendant toute la séances,gesticulant pour ramasser ceux qui sont tombés par terre,d’autres éclatent de rire si fort que l’on n’arrive pas à entendre un traître mot des répliques suivantes, mais le pire ce sont ceux qui ont déjà vu le film et s’acharnent à raconter la suite en parlant très fort, Ah, j’allais oublier ceux qui ont une envie soudaine de faire pipi et dérangent sans scrupule toute une rangée de spectateur… Tout compte fait je crois qu’il est plus judicieux de louer un film au club vidéo, ce qui revient d’ailleurs beaucoup moins cher!maxi-seau-pop-corn