Mon père était un homme généreux et bon, médecin il n’hésitait pas à passer le soir,avant de rentrer à la maison pour prendre des nouvelles de son patient,ou alors il lui passait un coup de fil pour le rassurer….A l’époque ou il exerçait, les accouchements avaient souvent lieu à la maison, cet acte médical coûtait bien sûr plus cher qu’une simple consultation, le père lui demandait de signer les papiers de sécu, et promettait de le rembourser après, quelque temps plus tard ma mère appelait mon père pour regarder par la fenêtre : » regarde, ça y-est il a eu son remboursement, une belle mobylette! » Mais mon père s’enfichait, il a juste haussé les épaules…        Plus tard, à la retraite mon père faisait partie des « petits frères des pauvres » il allait rendre visite à des personnes isolées pour leur remonter le moral, lorsqu’il était empêché il culpabilisait énormément… Il a de plus toujours été un père très aimant pour nous quatre; un exemple à suivre…isya

Publicités

6 commentaires sur « Il se laissait croquer volontairement »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s