On peut faire de mauvaises rencontres dans le métro sans même sans même s’en rendre compte, car dès que l’on monte à bord, on devient une sorte de zombi…Ainsi l’homme à la casquette rouge ne se rend pas compte qu’il est assis à côté d’un monstre, ou il fait semblant de dormir car il ne veut pas le voir…   Il est vrai qu’après quelques jours passés à Paris dans le métro, je deviens moi-même blasée, indifférente à ce qui m’entoure, happée par cette foule anonyme , tellement pressée de me retrouver à l’air libre.                                              Par compte il peut y avoir parfois de petites scènes amusantes, comme cette jeune femme qui se fait sa petite cuisine sur une planche à découper.cette-jeune-femme-a-decide-de-casser-la-croute-dans-le-metro_113534_w620

Publicités

5 commentaires sur « Anonymes dans le métro »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s