Elle possède une infinie patience,mais il lui arrive aussi de s’inviter sans prévenir…Certains en ont peur, d’autres préfèrent ne jamais en parler, faire comme si elle n’existait pas.    Pourtant, dès son premier cri on sait bien qu’aucun enfant ne sera  pas éternel!                  Mais on vit « comme si… » C’est un peu dommage, car on vivrait peut-être plus intelligemment en sachant qu’une fin certaine nous attend.   On essayerait de ne plus faire des choses que l’on saurait regretter…                                                                        La mort ne me fait pas peur, la souffrance oui…     Pour les croyant comme moi, la mort peut être l’occasion de belles retrouvailles de tous ceux que l’on a aimé…                           Ce qui m’amuserait c’est d’assister à mon propre enterrement , consoler ceux qui pleurent et sourire de ceux qui viennent par convenance et n’en n’ont rien à faire..WR13_002M

Publicités

10 commentaires sur « Elle nous attend en silence »

  1. Bonjour
    Et oui ,  » la faucheuse  » nous attend tous dès la naissance …Avec le temps , la science l’a fait reculer quelque peu , mais elle ne  » mourra  » pas …..Ceci dit , je l’attends sans peur , la souffrance ,elle je la connais depuis longtemps et elle m’es de plus en plus insupportable , la mort sera peut-être une délivrance ? Mais je ne la provoquerais pas pour autant : Je veux voir ma petite fille grandir encore quelques temps . Etant Athee , ja fin de ma vie sera simplement la disparition de mon corps ( dont j’ai fait le nécessaire pour qu’on en prenne tout ce qui pourrait servir ( greffe d’organe etc……)
    Amitié
    Merci pour cet excellent billet
    F.

    J'aime

  2. coucou, Au fils du temps, je peux dire qu’elle est devenue presque mon amie fidèle qui m’accompagnera jusqu’à mon dernier souffle. Au fond, elle n’est que le dernier acte de la vie mais qui dit que la vie s’arrête là ? Elle continue peut-être sous des formes qui nous sont inconnues, après avoir traversé le fameux tunnel au bout duquel on voit une lumière. Bonne journée.

    J'aime

  3. On y pense de plus en plus avec le temps, puisque soudain on réalise que des amis d’enfance sont déjà partis, nos parents aussi, leurs amis, tout le monde s’en va. On est mille fois obligés d’en prendre et reprendre conscience : c’est au programme pour nous aussi. Et on ne sait quand. On espère tous « bien s’en sortir », avoir décence, chance, acceptation. On commence à recueillir les exemples que l’on a vus ou connus…

    On y pense, oui. Je n’ai pas encore « peur » mais quand j’y pense trop je m’incite à penser à autre chose, vite, vite 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s