A force de remettre toujours au surlendemain, je me suis retrouvée avec tout un tas de linge à recoudre, ce soir. Déjà je mets un temps infini à enfiler le fil dans le chas, mais au bout d’un quart d’heure d’un dure labeur, je dois supporter des tas de petites piqûres sur mes doigts,mais pourquoi fabrique -t-on des bouts d’aiguilles aussi acérés? Là, le fais une pause mais il me reste encore un ourlet et une épaule de chemise décousue, et du coup, je réalise avec effroi que je n’ai jamais possédé ce merveilleux instrument qui permet de mieux coudre; « un dé », j’ignore même si l’on en trouve encore à vendre! Ma sainte mère, elle, en avait plusieurs, que sont-ils donc devenus, mystère…im15173pv9

Publicités

11 commentaires sur « Mais que sont devenus les dés de ma mère? »

  1. Il existe un petit machin, je ne sais pas trop comment cela s’appelle, un genre tige en forme losange très flexible et mince qui facilite de beaucoup pour enfiler le fil dans le chas… j’aurais aimer avoir appris à coudre .. et a me faire des vêtements

    J'aime

  2. mais si les dés existent toujours heureusement !
    diffus’laine à l’entrée de ta ville tu y trouveras tout ce que tu veux
    bon courage pour le ravaudage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s