Les rares fois ou il m’arrive de ne pas avoir le moral je rêverais d’avoir un petit nid pour me rouler en boule, ne pas imposer aux autres ma triste mine, en attendant que ça passe je me gaverais de fraises tagada et de chocolat aux noisette, je me sentirais trop bien là et y resterais jusqu’à ce que cela aille mieux…On me monterais le courrier à l’aide d’un système de poulies .Des petits oiseaux viendraient me rendre visite, je leur laisserais même une petite place si l’envie leur prenait de déposer leurs oeufs…Enfin, le jour ou mon sourire redeviendrait présent, je redescendrais affronter le monde…hibernate-cocon

Publicités

4 commentaires sur « Prendre un peu de hauteur »

  1. Il y en a qui restent au lit jusqu’à ce que le blues passe … amitiés – france
    ( un écrivain m’avait confié cela- quand il avait une grosse contrariété, hop, au lit, 2 , 3 jours – un grand gars costaud ! – mais sensible )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s