Les jambes lourdes, les pieds en compote,on avait tellement marché,  qu’à la fin,la tête vide, nous n’étions plus que des pantins, marchant par automatisme, comme marchent encore les poulets à qui l’on a coupé le cou…             Le sable, toujours le sable, à perte de vue, qui s’immisçait partout; sur les paupières, dans les oreilles ,les narines,et anéantissait toutes pensées, et puis cette obsession ; boire, boire sans compter, de grands verres d’eau fraîche…D’après nos plans une oasis était proche, mais l’on ne voyait rien.     La nuit s’installait déjà,et le froid en même tant, surprenant, nous qui avions eu si chaud dans la journée .        Mais soudain au loin, était-ce un mirage?  quelques palmiers puis un coin d’eau qui miroite sous les rayons de la lune.. .Du coup, dans un sursaut d’énergie,nous avons presque couru,riant et pleurant à la fois, ayant enfin atteint notre but,allongés sur le ventre nous avons tous en choeur plongé nos visages dans l’eau….image.axd

Advertisements

Un commentaire sur « Soif… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s