Une petite pause champêtre, le nez au ras des pâquerettes,cela fait un bien fou, nous requinque de partout. Et puis repartir de plus belle à l’assaut des poussières rebelles qui recouvrent tous nos meubles, et aussi  des soucis grisâtres qui nous encombrent le cerveau…Pour cela il me faudrait un plumeau très spécial, à double usage; côté plume pour les vraies poussières, côté chat pour les soucis qui s’évanouissent au son d’un puissant ronronnement…Playful cat

Publicités

Un commentaire sur « Au ras des pâquerettes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s