humbles et si lumineuses à la fois, mes prèférées….

Jardinier paresseux

20170214A.jpg Myosotis ou ne-m’oubliez-pas (Myosotis)

En cette journée de la Saint-Valentin, voici la belle légende d’une plante populaire, le myosotis (Myosotis spp.), appelez couramment ne-m’oubliez-pas.

20170214B.jpgC’est un chevalier français qui se promenait le long d’une rivière avec sa dame. Il se pencha pour lui cueillir une jolie petite fleur bleue, mais perdit l’équilibre à cause de son armure et tomba dans le courant. Avant de sombrer pour toujours, il lança la fleur vers sa dame en criant «ne m’oubliez pas!»… et ce nom est resté pour toujours accolé à la plante.

D’ailleurs, même si la légende est d’origine française, le nom ne-m’oubliez-pas fut adopté dans plusieurs autres langues. Ainsi le myosotis s’appelle  Forget-me-not en anglais, Vergissmeinnicht en allemand, no-me-olvides en espagnol, etc.

L’autre légende

Il existe aussi une autre légende qui explique le nom ne-m’oubliez-pas, moins romantique cette fois-ci.

On dit que Dieu avait assemblé toutes les fleurs…

View original post 234 mots de plus

Advertisements

2 commentaires sur « Le myosotis: une histoire d’amour »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s