Il n’a pas eu d’enfant, mais un frère « Lucas » et une soeur « Bertheline ».Peu importe qu’il n’ait pas eu de descendance, tous les malouins le considère un peu comme un de leur père. Nous avons énormément de « pères » en vérité; Chateaubriand, Surcouf, Lamenais, Duguay Trouin, Hugues Auffray etc etc…Avouez qu’il avait fière allure, tout de même. De plus il a tout de même découvert ce merveilleux pays qu’est le Canada! qui se disait « kanada » jadis, ce qui signifie « le village »… Si vous passez vers saint- malo, dans la cathedrale, vous pourrez constater que les malouins n’oublient jamais de fleurir son tombeau…l1060979cartier-jacques_5

Advertisements

3 commentaires sur « Un de mes compatriote »

  1. Le monde entier, du moins ceux qui s’intéressent à l’histoire du monde, ont appris qu’en 1534, Jacques Cartier a « découvert le Canada » et en a pris possession au nom du roi de France.
    Première expédition d’avril à août 1534 « découverte du Canada »

    Dans les faits, Jacques Cartier ne « découvrira » pas véritablement le Canada car en 1532 on pouvait déjà noter que tous les ans, environ 50 bateaux avec plus de 1 200 pêcheurs venaient pêcher la morue sur les « haut fonds » de Terre-Neuve. Il est cependant reconnu comme le premier européen à avoir documenté ses expéditions, donné des noms et décrit ces nouveaux territoires permettant de fixer cette partie du monde sur les cartes du globe terrestre.

    L’expression vient plutôt du mot utilisé dans le libellé de sa mission, formulée ainsi par le roi de France François Ier, qui est de « descouvrir certaines ysles et pays où l’on dit qu’il se doibt trouver grant quantité d’or et autres riches choses », mais aussi ce qui est exprimé plus loin, de trouver par l’ouest la route de l’Asie (Inde, Japon et Chine). Jacques Cartier part du Cap de la « Bonne visite » près de Saint-Malo, le 20 avril 1534, avec 2 navires et 61 hommes. Le 14 juillet, il entre dans la baie de Gaspé (dont le nom ne date pas de cette date). Il y fait un séjour prolongé de 10 jours, ce qui lui permet d’établir des relations avec les indiens Iroquois Laurentiens dont le chef est Donnacona avec qui il fraternise. Le 24 juillet 1534, sur la pointe Penouille, Jacques Cartier fait dresser une croix de 30 pieds de haut, aux armes de la France, pour marquer la prise de possession de ces territoires.

    Il revient en France avec deux des fils de Donnacona (Domagaya et Taignoagny), suivant une pratique courante de l’époque, car c’est là une preuve concrète que l’expédition s’est bien rendue dans le Nouveau Monde. C’est aussi la seule façon de préparer les futurs voyages et de développer la connaissance de la langue.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s