Lorsque ma mère est morte mon père a eu besoin d’une auxiliaire de vie qui restait avec lui toute  la journée, elle était charmante et pleine d’humour, mon père l’appréciait beaucoup, mais dès son arrivée le matin, elle saisissait l’aspirateur et les chiffons, mon père, qui avait surtout besoin de compagnie, »Danielle, les poussières je m’en fou, je préfère que vous preniez un café avec moi ». Ils s’entendaient très bien tous les deux, et bien souvent j’entendais des éclats de rire en arrivant le matin….Ma mère, avant d’être malade, mettait un point d’honneur à ce que son ménage soit fait à fond, quitte à louper un bon film, tout le contraire de sa fille!082e1d07

Publicités

3 commentaires sur « Devant un p’tit café la poussière ne tient pas la route! »

  1. Ma fille est auxiliaire de vie. Les personnes qu’elle aide lui demandent essentiellement de la compagnie…mais les structures qui l’emploient exigent d’elles des tâches quantifiables, comme le ménage à fond etc… Cherchez l’erreur !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s