Je reconnaissais le martèlement de ses talons dans les couloirs et aussitôt tous mes poils se hérissaient de terreur! La prof de maths faisait son entrée, sa sacoche sous le bras.  Avant son arrivée je m’arrangeais toujours pour me placer derrière un élève plus grand, espérant naïvement qu’elle ne me verrait point. Que nenni, elle finissait toujours par me  voir et m’envoyer par sadisme au tableau, j’y allais, tremblotante,certaine de me planter encore une fois…Avec la prof de français c’était le contraire, un vrai bonheur!humour3

Advertisements

3 commentaires sur « Ma pire ennemie »

  1. J’ai connu cela avec un professeur de physique-chimie, sciences naturelles … de nos jours, et c’était fort injuste, car le fonctionnement de tout cela m’intéressait et m’intéresse toujours… de nos jours, vraiment actuellement, il ne pourrait plus car ce serait considéré comme un harcèlement…
    Il a épousé une jeune élève et les parents étaient contents … il a continué sa petite vie mesquine.
    Je préférais les professeurs de littérature ( il avait perdu un bras à la guerre, et on le voyait comme un héros ), philosophie, charmant, bon et souriant, anglais …
    amitiés – france 🙂

    J'aime

  2. Heureusement, la rigueur mathématique n’est pas forcément accompagnée de méchanceté! Devenue prof (d’anglais), j’ai essayé de bannir tout ce qui m’avait traumatisée en tant qu’élève: la méchanceté, la moquerie (terrible!), l’injustice… Je ne sais pas si j’ai réussi, mais la plupart de mes anciens élèves m’ont toujours réservé un accueil enthousiaste quand je les ai revus ☺️
    L’enseignement est une belle aventure humaine.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s