Bien différente que la chaleur d’une cheminée, celle du soleil me conviendrait assez…..Hélas pas de cheminée et un soleil peu enhardi ici, de toutes façon, tous mes enfants sont grands et ma petite fille trop loin, alors Noël; pouf…juste un décor vide et des pub agaçantes.    Quand ils étaient petits ils étaient bien mignons autour du sapin, maintenant avec un de mes garçon qui chausse du 46, il n’y aurait même plus la place!1image-enfant02

Advertisements

3 commentaires sur « Noël bien au chaud »

  1. mdrrrr !
    Moi : J’étais invité par mon fils pour le soir de Noël , mais ………trop de monde pour moi => J’ai refusé . Je passe le soir de Noël et du 31/12 seul ici ..sans sapin ni cheminée ( çà , c’était quand je vivais seul avec Manu ; Là il y avait un sapin et des invités , ne manquait que le feu dans l’âtre ) Puis quand j’étais marié il y avait le tout !!!….
    .Par contre , le père Noël est passé pour Camille ….Et possible que je m’offre un petit extra culinaire avec la télé en fond sonore ……..

    Aimé par 1 personne

  2. Il y a la magie des rues et de des marchés de Noël, les illuminations. Autant je déteste décembre et février, autant décembre est une fête pour moi dès le premier. J’ai gardé intact mon âme d’enfant et dans ma tête j’ai toujours 4 ans.
    Même la solitude, ça peut-être bien et on peut être son propre Père Noël. Ceux qui n’aiment pas Noël ou la Saint Valentin sont, en général, ceux qui n’aiment pas faire de cadeaux. Et c’est commercial et patati, patata, pattes à l’air.
    Tout est question d’attentions à soi et aux autres. Je pourrais aussi faire pleurer avec la solitude, les enfants loin et la femme partie avec ses cliques, ses claques et la caisse, me laissant les factures…. Je suis , entre autres, le responsable de SOS Papa 28: en aidant les autres, je me suis aidé moi-même…
    Je n’aime ni pleurer ni me plaindre. Elle est trop belle la vie, à condition aussi de la vouloir. Rien n’est donné. Ce n’est pas l’assistance publique. Une famille, ça se refait, ça se recompose avec des amis que l’on choisit. On peut passer son réveillon à aider, à inviter un voisin seul, une personne âgée, à préparer de petits cadeaux à des enfants , même anonymement, à jouer les Père Noël
    Ce qui me fait kiffer grave aussi, c’est d’écrire chaque année des contes de Noël, souvent en collaboration: l’an passé c’était avec mariessourire (Marie-Christine du Bassin d’Arcachon). Vendredi, j’ai rendez-vous avec mon père spirituel Collioure et ses bientôt 87 ans pour pondre un nouveau conte en commun. Dans le journal Le Monde du 24 décembre 1968, un conte de noël est paru de lui « La Noël dans l’Ile ». C’était le meilleur ami du magicien Garcimore, qui était aussi mon ami. On va se régaler à pondre un nouveau conte.
    Si ça vous dit, vous ou notre ermite préféré, je vous propose d’en écrire un ensemble… Mon mail: maitrerenardcorse@gmail.com . Mon phone: 06 61 22 10 40

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s