N’étant pas née à cette époque je n’ai pu l’imaginer que grâce aux récits de mon père. Il était médecin dans une  petite ville de campagne : Plénèe Jugon, il s’y était installé pendant la guerre avec ses trois premiers enfants.     D’après ce qu’il m’a raconté l’ambiance était assez folklorique. Seul médecin du coin ,il devait alors tout faire; généraliste,accoucheur et arracheur de dents!                      Il me racontait que les gens du coin n’étaient pas dotés d’une hygiène scrupuleuse, loin de là! à un  patient qui souffrait du pied droit, il demande d’ôter ses deux chaussettes pour comparer , le gars lui rétorque : »ah mais docteur je n’en ai lavé qu’un! »                                                                            Un jour aussi on frappe à sa porte, il l’ouvre et aperçoit un jeune homme très gêné qui tortille son béret entre ses main « docteur, c’est pour un accouchement » mon père va chercher sa sacoche, « on y va, je vous suis » de plus en plus gêné ,l’homme articule péniblement : » faut que je vous dise docteur, c’est pas une femme » Sur ce, mon père repose sa sacoche « voyons! le vétérinaire c’est deux rues plus loin »  enfin le gars se lance;c’est pas une femme,elle n’est pas mariée! »      Mon père éclate de rire, « vous en faite pas cela ne change rien pour  moi! »   Tous les jours, il allait de surprise en surprise…pied-20sale-3ab527

Publicités

Un commentaire sur « Médecin de campagne »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s