Binge Drinking, de vrais risques pour la santé — Résistance Inventerre

Ouest-France – 31/12/2016 – Caroline Henry -Dessin de Chaunu – Jeunes – Les “bitures express” consistent à boire le plus possible, le plus vite possible. Avec de lourdes conséquences. Ça perturbe mon comportement Absorbée telle quelle, la molécule d’alcool passe vite dans le sang et se diffuse dans l’organisme. Lorsqu’elle atteint le cerveau, elle libère […]

via Binge Drinking, de vrais risques pour la santé — Résistance Inventerre

Publicités

A l’aide! je ne trouve plus mon tire-bouchon

C’est dramatique, en plus je n’en ai qu’un! j’ai acheté de bonnes bouteilles pour les invités (perso je ne bois plus d’alcool depuis belle lurette) donc je cherche avec acharnement dans tous les endroits surtout il, logiques…Si je ne trouve pas l’engin je me verrais dans l’obligation de déranger mes voisins, cela m’ennuie un peu mais bon. Ou alors j’ouvre mes bouteilles autrement….au sabre, peut-être? c’est pas terrible et mon sabre semble bien hors service.Et soudain mon regard erre sur le jardin pour une fois enneigé, IL EST LA ! sur la table de jardin,il n’avait pas bougé depuis le mois de septembre, je devais passer devant sans le voir!  Youpi!41206157-teenager-girl-danse-hip-hop

Hé hé! moins fier le mouton blanc

Vilain petit canard ou mouton noir c’est ainsi que l’on me considère dans ma famille (pas tous) mais je pense que s’il y avait moins de blancs je passerais inaperçue, « je ne fais pourtant de mal à personne en suivant mon chemin de petit bonhomme » dixit Brassens, sauf que là c’est une bonne femme!    Pas les mêmes opinions politiques, pas la même richesse matérielle, divorcée, mère de quatre enfants avec du sang asiatique, faisant partie d’associations qui s’occupent de SDF , un vilain canard je vous dit!maxresdefault

Tant qu’il nous en reste on y tiens…

Raides,frisés, bouclés, on voit des cheveux de toutes sortes, les miens sont raides et presque blancs, vraiment ras le bol des shampoings colorants.    Il n’empêche que très jeune, j’aurais bien aimé les avoir bleus ou verts, mais dans ma famille c’était considéré comme une folie de mauvais aloi !       J’ai bien essayé de les boucler un peu, dormant toute la nuit avec d’abominables bigoudis enfoncés avec d’atroces petits piolets qui s’enfonçaient dans mon crâne,le lendemain j’avais gagné quelques timides boucles qui ne tenaient qu’un instant, vite rattrapées par mes baguettes de tambour triomphantes!

Une irrésistible envie d’hiberner

Réveillez moi au printemps!  Il fait trop froid en ce moment, moins 3 degrés pour demain, nous n’y sommes pas habitués en Loire Atlantique, pieds gelés, mains gelées même avec mes gants de laine.   Bon, c’est décidé j’hiberne! je laisserais à côté de mois un gros sac de noix et de noisettes, un peu d’eau et zou! sous la couette….ress_loir

Une femme à poils

L’été je porte des robes, des jupes, je vais à la plage. L’été donc je m’épile consciencieusement les jambes, mais là c’est la forêt vierge,un gorille s’est, caché sous mon jean,c’est vraiment très laid, il est grand temps d’agir!  Que dirait mon généraliste s’il me voyait dans cet état ? comme il ne me reconnaîtrait pas il m’enverrait sans doute chez le vétérinaire….Je sais bien que certaines femmes qui se disent « libérées » veulent garder leurs poils mais moi je dis NIET, c’est hors de question.

coloriage-gorille-14767

D’accord pour un petit coup de main ?

Ils ne demanderaient que ca, nous aider,si il leur poussaient des mains habiles…. Ce serait vraiment l’idéal, pas besoin d’un bonhomme ni du moindre spécialiste à la maison, ils sauraient tout faire sans rechigner mais comme tout ce qu’ils font, par amour pour leur maître!             Déjà mon chien m’aide pas mal;à retrouver des objets, à bien lécher une assiette pour qu’elle soit plus  vite lavée, à me prévenir d’une visite inopportune (marchands de tapis ou Jéhovah)        Quel dommage, vraiment, je suis sure que mon chien serait plus doué que moi!4_39hsg

Livre – Desproges : “Encore des nouilles” — Résistance Inventerre

on-aime-tous-les-pates-mais-lui-plusSi Pierre Desproges fut « nouillophile », il était surtout, au sens plus large, un grand amateur de cuisine et de vins. Déjà dans les réquisitoires du Tribunal des fragrants délires, il affirmait : « C’est très important de bien manger. Personnellement, je me suis toujours méfié des gens qui n’aimaient pas les plaisirs de […]

via Livre – Desproges : “Encore des nouilles” — Résistance Inventerre