Que faire pour ne plus être dans la lune

Arrivée à mon grand age, c’est un peu nul d’être toujours distraite! Tous les jours je fais des choses bizarres;le summum, hier, je suis sortie avec deux baskets  différentes!  il est vrai que mon petit chien était vraiment très pressé de faire sa promenade.     De nombreuses fois j’ai rangé dans le frigidaire des objets qui n’avaient rien à y faire. Je passe un temps considérable a chercher des affaires qui ne sont pas à leurs places ( mais ont-elles vraiment UNE place) mais Dieu que puis-je faire pour être moins distraite?femme-egare-ses-affaires

Publicités

Monter en douceur

Elles sont toutes douces ces marches, c’est pieds nus que je veux les franchir, aucune idée de l’endroit ou elles mènent mais j’y vais! plus je monte, plus je me sens bien, à chaque marche on entend une note de musique, si j’accélère un peu un petit air se forme, un air qui me séduit infiniment, je sens dans mon dos se développer quelque chose d’étrange ….Je n’en tiens pas compte, je continue de plus en plus enthousiaste, un soleil amical m’accompagne, plus que quelques marches et là dans un ciel de plus en plus bleu, je déploie mes ailes et je shutterstock-femme-qui-vole…..

Ma mer me manque

Ah la la! Quand je pense qu’il va falloir attendre au moins cinq mois pour y retourner.C’est vraiment le loisir que je préfère! j’ai l’impression de renaître à chaque fois.Autant je n’aime pas les piscines qui puent le chlore, autant l’océan m’émerveille de plus en plus…Lorsque je me baigne, j’imagine que mon menton est une proue de navire qui fend l’océan, mes bras des nageoires, quel bonheur aussi de faire la planche entre tous ces bleus, celui de la mer et celui du  ciel.     Dommage qu’elles n’existent que dans nos rêves mais j’aurais beaucoup aimé être naître sirène, car l’eau est vraiment mon élément….120722ec

Seuls les riches ont droit à de belles dents

Dommage que les personnes ayant des revenus très modestes,ne puissent se faire soigner correctement, il faut économiser longtemps se faire poser une couronne….Résultat, j’ai déjà pas mal de dents en moins dont une sur le côté presque devant, alors je ne peux pas me permettre de sourire à fond!    J’aimerais beaucoup avoir des dents a pivot, mais il me faudrais faire un emprunt remboursable en plusieurs années, alors tant pis, bientôt je ne pourrais manger que de la bouillie!que-faire-contre-les-dents-de-travers-decolorees-ou-hypersensibles-543x400

Un homme que j’attend toujours impatiemment….

Il est très cool ce facteur mais il n’arrive jamais à la même heure..   Alors beaucoup le guette à  leur fenêtre. Pourtant, la plupart du temps, il n’y a rien de folichon dans nos boîtes; des factures, des lettres de la banque, des pubs…Pas le moindre billet doux d’un soupirant mystérieux.                    Mais on reçoit tout de même, parfois des cartes postales ensoleillées d’amis qui ont la chance de partir en vacances, et qui ne pensent d’ailleurs à vous que dans ces moments là…  « On pense bien à toi » ca me fais une belle jambe! Enfin, c’est gentil quand même….Avec François Fillon, qui  veut supprimer tant de fonctionnaires, on attendra encore plus longtemps, peut-être voudra-t-il remplacer leurs vélos par des trottinettes?

Chapeau le cerveau!

On est obligé de faire entrer dans notre tête de plus en plus d’informations; code de carte bancaire, numéro de sécurité sociale,différents passeports sur le net, et aussi tous les prénoms des personnes que nous côtoyons dans nos activités (la, il  m’arrive  souvent de me tromper et cela me vexe!)           Tous les jours nous entrons de nouvelles données dans notre tête, heureusement qu’il y a le sommeil qui nous éclaircit la tête en nous nettoyant le cerveau

Toc toc toc….Y a quelqu’un?

Si je poussait cette porte, qu’y trouverais-je?  sans doute quelques petits lutins affairés, en train de confectionner de délicieux gâteaux pour la venue de leur voisine la fée lili.    dont voici la charmante  maison…Trop grosse pour entrer chez eux, ils m’inviteraient à passer ma tête par la porte, ou ils me donneraient la becquée, mon corps restant à l’extérieur. En cadeau, je leur aurais apporté des fauteuils de poupée,qui les raviront.img-18385570c30

 

fete

C’était le temps des porte-plumes…

Qu’est-ce qu’on a pu souffrir sur nos cahiers d’écolier, avec ces maudits porte-plumes qui, trop chargés d’encre nous faisaient faire d’abominables taches!                                                                         Les maîtresses de jadis n’étaient pas des plus tendres, elles avaient même le droit de nous tirer les oreilles pour des broutilles….                                                                                                                                     Je me souviens avoir eu beaucoup de mal avec les majuscules; je les trouvais bizarres….Je me demande si les écoliers les utilisent encore de nos jours? avec leurs stylos billes cela m’étonnerais beaucoup!737_003

J’en bois des litres

Ma cafetière glousse de l‘aube au coucher, j’en change souvent car ses repos sont de courtes  durée.     Est-ce bien raisonnable? je sais bien que non.C’est sans doute pour cette raison que je ne dors pas des masses….  Ma mère aussi appréciait le café, plus raisonnable, elle n’en prenait que le matin, il était rudement bon car elle l’achetait en grain,moulait au jour le jour et utilisait de l’eau d’évian.   J’ai aussi toutes sortes de tasses; le matin une énorme, le midi une moyenne et le soir une lilliputienne! Ah mais! je ne suis tout de même pas aussi folle que l’on croit!                                                pause-cafe-dans-tasse

J’aurais voulu voir ma mère le tango….

C’est vrai, c’est dommage, étant la petite dernière d’une fratrie de quatre enfants, je n’ai aucun souvenir de ma mère jeune! juste quelques photos en noir et blanc.      Il paraît qu’elle aimait beaucoup danser le tango. Et petite, le charleston.                                                                                            On a toujours du mal a imaginer ses parents jeunes, pourtant ils nous ont raconté quelques passages de leur vie, mais impossible d’imaginer vraiment leurs fous rires, coups de blues, leurs enthousiasmes et leurs déceptions…Je regrette de ne pas leur avoir posé plus de questions de leur vivant, les oncles et tantes étant tous partis aussi je n’ai plus aucun moyen de savoir…robe-charleston